Le contrôle technique est-il un indicateur fiable pour l’achat d’une voiture ?

En France, le contrôle technique des véhicules est obligatoire depuis 1992, selon wikipédia. Aucun propriétaire de véhicule ne doit donc l’éviter. Réglementé par le Code de la route, le contrôle technique a pour objectif d’éviter certains accidents qui pourraient être dus à une défaillance technique du véhicule. Ainsi, avant tout achat d’une voiture d’occasion, il est impératif d’élaborer un contrôle technique ou de demander le contrôle déjà fait par le propriétaire (qui doit être daté de moins de 6 mois au moment de l’achat d’un véhicule d’occasion). Si la voiture est neuve, son premier contrôle technique doit avoir lieu 4 ans après sa première mise en marche.

Cependant, certaines voitures sont dispensées du contrôle technique, selon le site officiel de l’administration française, telles que les voitures sans permis, certaines voitures de collection, les 2 et 3 roues, les quadricycles à moteur,
les remorques et caravanes, les tracteurs…

1- Quelle est l’importance d’un contrôle technique ?

Le contrôle technique concerne la majorité des voitures, dont les véhicules de tourisme et tous autres véhicules utilitaires de moins de 3,5 tonnes. Il concerne les organes les plus importants d’une voiture, dont l’endommagement peut affecter la sécurité des passagers et du conducteur.
L’importance du contrôle technique réside dans la garantie de votre sécurité d’une part, et le fait d’éviter d’importantes amendes d’autre part.
En effet, le défaut de contrôle technique peut causer de nombreux accidents dus à des défaillances au niveau des organes importants de la voiture.
Il peut aussi entraîner une infraction en cas de contre-visite et une amende de 4e classe pour le conducteur en cas de contrôle policier.
Vous devez donc apporter votre voiture au garagiste habituel qui vérifiera si votre véhicule est en bon état ou opter pour les systèmes de précontrôle technique, pour éviter la contre-visite.
Il est à noter que le prix à payer pour un précontrôle technique varie selon le prestataire de ce service et la région, et peut parfois dépasser les 90 euros.
Un contrôle technique Niort par exemple, coûte généralement entre 50 et 64 euros. À Paris, les prix sont beaucoup plus chers. En effet, le coût d’un contrôle technique peut atteindre, dans certains quartiers, les 100 euros.
Une autre solution, faire le précontrôle vous-même. Si vous prenez cette décision, il vous faut tout d’abord, vérifier l’éclairage et la signalisation de votre véhicule, les pneus et l’échappement, le système de freinage et le niveau de liquide des freins, tous les équipements de la voiture, la visibilité, le liquide lave-glace et le liquide de direction assistée.

2- Le précontrôle technique, c’est quoi ?

Le contrôle technique volontaire, également nommé précontrôle technique, est une prestation que les garagistes, concessionnaires et constructeurs proposent. Cette étape a pour but d’éviter au propriétaire d’un véhicule une contre-visite.
Même s’il ne remplace pas le contrôle technique réglementaire, le précontrôle vous protégera contre d’éventuels accidents et vous permettra de connaître les défaillances possibles de votre automobile. Vous pourrez ainsi procéder aux réparations nécessaires avant votre contrôle technique réglementaire.
Parmi les avantages du précontrôle technique, nous citons :
– Pouvoir effectuer vous-même les réparations nécessaires à votre voiture, en bénéficiant des conseils de spécialistes
– Connaître l’état exact de fonctionnement de votre voiture, notamment après un accident
– Éviter de payer pour une contre-visite

3- Ce que vous risquez en cas de défaut de contrôle technique

Rouler sans contrôle technique peut entraîner, pas seulement le paiement d’une amende pouvant atteindre les 135 euros, mais également l’immobilisation du véhicule. En effet, suite à un contrôle policier, l’officier peut décider de retenir le certificat d’immatriculation ou de mettre la voiture en fourrière.
Sachez, cependant, qu’avoir effectué une visite technique pour votre voiture ne vous exonère pas de l’obligation de la maintenir en bon état d’entretien. Alors, essayer de surveiller l’état de fonctionnement de votre véhicule régulièrement.

4- Est-il possible d’effectuer un contrôle technique gratuitement ?

Même si en France, le prix moyen d’un contrôle technique est de 66,59 euros, il est tout à fait possible d’effectuer un contrôle technique gratuitement.
Pour ce faire, vous devez suivre les étapes suivantes :
– Vous rendre sur le site www.controletechniquegratuit.com
– Choisir le centre où vous désirez effectuer le contrôle technique et la date de votre rendez-vous
– Répondre au questionnaire proposé, en indiquant toutes les informations nécessaires sur vos habitudes automobiles
– Transmettre à la société tous vos documents automobiles
– Réaliser votre contrôle technique à la date fixée repartir sans payer !
– Transmettre à la société votre procès-verbal de contrôle technique

5- Nos conseils pour bien préparer votre contrôle technique

Pour bien préparer votre contrôle technique, vous devez suivre les consignes du précontrôleur et effectuer les réparations nécessaires dans un délai ne dépassant pas un mois à compter de la date du contrôle volontaire.
Parmi les défaillances que vous devez surveiller avant le contrôle technique réglementaire, nous citons :
– Les problèmes des pneus
– Les problèmes d’éclairage et de signalisation
– Le freinage
– La pollution
– Les problèmes éventuels au niveau de la direction

Une fois votre précontrôle technique effectué et vos réparations faites, vous pouvez attendre le rendez-vous de votre contrôle technique réglementaire sereinement, et rouler en toute sécurité.

Et n’oubliez pas, le secret d’un contrôle technique réussi, c’est l’entretien régulier de son véhicule !