Que faire en cas de douleur orthodontique ?

Si vous suivez un traitement orthodontique, il est possible que vous ressentiez des gênes occasionnelles. Parfois, il peut même arriver que votre appareil dentaire provoque des douleurs plus ou moins intenses. Dans ces situations, voici que faire en cas de douleur orthodontique :

Un inconfort plus qu’une douleur

Tout d’abord, sachez que les médecins orthodontistes différencient vraiment la douleur orthodontique de la simple gêne. En effet, le traitement orthodontique consiste à déplacer les dents pour en améliorer l’alignement. Sous l’effet de ces déplacements, il est normal de ressentir un certain inconfort par moment.

D’ailleurs, notez que la perception de ces douleurs minimes a tendance à grandement varier d’une personne à l’autre, mais aussi en fonction de votre niveau de fatigue, de stress, etc.

En cas de douleur infime à faible, on parle plutôt de gêne. À ce moment, la prise d’antidouleur léger devrait suffire à calmer cette petite douleur passagère.

Dans les jours suivant la consultation

Par ailleurs, sachez qu’il est parfaitement normal de subir une douleur plus forte dans les 3 jours qui suivent la consultation chez l’orthodontiste. En effet, les manipulations et la pose/l’ajustement de l’appareil provoquent une compression et une tension du ligament parodontal (tissu qui entoure la racine de la dent), qui réveillent une douleur après plusieurs heures voire quelques jours.

Qualifiée de névralgique, cette douleur aiguë est modérée et s’intensifie lorsque vous mâchez. Pour la soulager, prenez des antalgiques et mangez des aliments demandant peu de mastication.

En cas d’inflammation

Pour finir, il arrive parfois que des inflammations localisées surviennent au niveau des dents qui se déplacent. Ici encore, rien de grave la plupart du temps : ce sont les dents en mouvement qui « frottent » les tissus et le ligament parodontal, en irritant les fibres nerveuses au passage.

En prenant un anti-inflammatoire, les douleurs devraient disparaître. Mais si elles persistent après 24 heures, mieux vaut consulter pour urgence dentaire à Laval. Il s’assurera qu’aucune inflammation majeure ne s’est développée dans vos gencives.

De plus, ces douleurs plus vives peuvent aussi être causées par un appareil mal positionné ou endommagé. Il faut donc le rectifier au plus vite pour ne pas aggraver la situation.

Les douleurs sont donc fréquentes et souvent normales pendant un traitement orthodontique. Si elles deviennent intenses ou persistantes, il faut cependant consulter un dentiste sans perdre de temps.