Quelles sont les meilleures lampes de luminothérapie ?

La lampe de luminothérapie est très utilisée pendant la période hivernale. Elle sert en effet à compenser de manière efficace le manque de lumière du jour durant cette période. Avec cette lampe, vous pouvez dire adieu aux mauvais effets liés au manque de sommeil pendant l’hiver. Grâce à sa capacité à simuler la lumière du jour, elle permet de réduire de manière considérable les effets de la fatigue et du stress. Sur le marché, l’on retrouve une diversité de modèles de cet appareil. Cependant, ils ne sont pas tous fiables. Nous mettons donc à votre disposition les lampes de luminothérapie les plus efficaces qui sont disponibles sur le marché.

La Melissa 637011 Daylight : une véritable merveille

La Melissa 637011 Daylight est une lampe de luminothérapie qui séduit par ses différentes performances. Tout d’abord, elle offre un excellent design ergonomique qui lui donne tout son charme. Elle mesure 26 x 15 x 2 cm et il pèse 2.2 kg ; cette lampe est donc facile à transporter si on le désire.

La Melissa 637011 Daylight peut fournir une excellente lumière d’une intensité de 10 000 lux. Avec une telle puissance, il vous suffit de vous y exposer pendant 30 minutes pour obtenir satisfaction. Elle dispose également d’un dispositif très pratique qui lui permet de réduire sa consommation énergétique. Il convient de préciser que cette lampe de luminothérapie est anti UV. De plus, elle dispose de béquilles qui lui donnent une excellente polyvalence. Il est alors possible de la poser sur une table ou de l’accrocher au mur.

Le Beurer TL 90 : une lampe de luminothérapie très pratique

Le Beurer TL 90 est une lampe de luminothérapie disposant d’un design très sobre, mais élégant. Ses dimensions sont de 33.7 x 24.1 x 58.1 cm et il a un poids total de 4.08 kg. Le revêtement de cette lampe est très résistant contre les éventuels chocs. De plus, elle dispose d’un pied qui garantit sa stabilité lorsqu’on la pose sur une surface plane.

Le Beurer TL 90 peut fournir en toute aisance une lumière sans UV de 10 000 lux pouvant atteindre une distance de 15 à 20 cm. Il est possible de régler à volonté la lumière de cette lampe pour qu’elle corresponde à vos attentes. L’angle d’inclinaison de cet appareil est également réglable pour une utilisation optimale. De plus, cette lampe n’émet aucun scintillement lors de sa mise en marche. Avec cette lampe de luminothérapie, il est aisé de suivre le temps de traitement. Elle dispose en effet de 8 LED qui indiquent le temps de traitement avec efficacité. Une fois que le délai de traitement est atteint, elles clignotent 5 fois de suite.

Quelques autres lampes de luminothérapie d’excellente qualité

La lampe de luminothérapie Philips HF3419/01 EnergyUp

Cette lampe est très appréciée par ses différentes dimensions qui sont de 29.4 x 37.6 x 4.1 cm. Elle vous offre une lumière blanche et naturelle de 10 000 lux. Il est possible de régler à volonté l’intensité lumineuse de l’appareil grâce à son variateur. On y retrouve un indicateur du temps de traitement. Les boutons tactiles du Philips HF3419/01 EnergyUp rendent son utilisation assez simple. De plus, l’on peut ajuster l’angle d’inclinaison.

Le Duronic SADV1

Les dimensions de la lampe de luminothérapie Duronic SADV1 sont de 34 x 47.5 x 9 cm et il pèse seulement 2 kg. Elle peut fournir une lumière dont l’intensité atteint les 10 000 lux. Une exposition prolongée de 30 à 60 minutes par jour permet de retrouver toute sa vitalité. Cette lampe dispose d’un socle qui lui donne toute sa stabilité lorsqu’on la pose sur une surface plane. De plus, cet appareil est certifié 93/42/CEE. Elle ne produit pas de lumière UV, ce qui est parfait pour une bonne santé. De plus, son éclairage est homogène.

Comment bien choisir votre lampe de luminothérapie ?

Le choix de votre lampe de luminothérapie doit prendre en compte certains critères très capitaux.

  • L’intensité de la lumière

L’intensité de la lumière est l’un des plus importants critères de choix. Avec une intensité de lumière élevée, le temps de traitement est réduit. Vous devez donc opter pour une lampe dont l’intensité est de 10 000 lux. Avec une telle puissance, vous aurez juste besoin de trente minutes de traitement.

  • La norme de la lampe

Il est plus fiable d’opter pour une lampe respectant les normes européennes. Votre appareil doit donc porter la mention « CE ».

  • Une lampe sans rayons UV et infrarouges

Assurez-vous également que la lampe de luminothérapie n’émet pas de rayons UV pour une meilleure préservation de votre santé. Elle ne doit pas non plus scintiller pendant son allumage.

  • Lumière bleue ou blanche : laquelle choisir ?

Les lampes de luminothérapie qui existent sur le marché disposent d’une lumière bleue ou d’une lumière blanche. La lumière de la lampe est souvent déterminée par la température des tubes qui la composent ; en effet, plus la température est grande, plus la lumière tend vers le bleu. Par ailleurs, la température de la lumière blanche est comprise entre 2 700 et 4 000 Kelvin. Quant à la lumière bleue, sa température est comprise entre 5 700 et 6 400 Kelvin.

La lumière bleue est donc plus puissante que celle blanche. Cependant, une trop longue exposition à cette lumière n’est pas recommandée. Par exemple, cette lumière peut dérégler le rythme de sommeil. La lumière blanche est la plus prisée, car elle ne demande pas une très grande attention lors de son utilisation. Si vous avez besoin de plus amples détails, vous pourrez compter sur le site internet http://lumino-therapie.fr/.

La lampe de luminothérapie : ses contre-indications et son mode d’utilisation

La lampe de luminothérapie est très pratique, mais elle ne peut être utilisée par tous. Ses contre-indications vont en premier lieu à l’encontre des personnes qui souffrent de pathologies liées à la rétine. Ces pathologies sont entre autres la cataracte et le glaucome. Cette lampe est également déconseillée aux personnes affectées par la dépression bipolaire. Si vous suivez un traitement à base de médicaments photosensibilisateurs, vous ne pourrez pas non plus vous servir de la lampe de luminothérapie.

L’utilisation d’une lampe de luminothérapie est très simple. Simulant la lumière du jour, il suffit de s’y exposer de manière quotidienne pendant 30 à 50 minutes. N’oubliez surtout pas que la lampe doit être placée à hauteur des yeux. Cependant, veillez à ne pas observer la lumière de la lampe. Il est en effet capital de l’avoir dans votre champ de vision sans avoir à l’observer. L’utilisation de cette lampe peut commencer dès le mois de septembre. Vous pourrez l’utiliser jusqu’au printemps.