5 conseils pour rédiger un mémoire universitaire avec méthode

Un mémoire universitaire est l’aboutissement d’une fin de cycle d’études. C’est un travail scientifique comportant une explication, un exposé et une analyse. Son évaluation est tout autant écrite qu’orale à travers la soutenance.  Comment être sûr de le réussir ?

  1. Le choix d’un thème pertinent

La réussite de votre mémoire n’est pas obligatoirement soumise au choix d’un projet innovant. Il peut très bien s’agir de la continuité d’une étude déjà réalisée auparavant. L’essentiel réside en effet dans la manière dont vous l’aborderez.

En tout état de cause, vous devrez annoncer le thème dans votre introduction d’une manière claire et structurée.  C’est d’elle que dépendra la première impression du jury.  Définissez la problématique, justifiez-la en exposant pourquoi il est important de soulever le problème, comment vous allez y répondre, à partir de quelles hypothèses à valider ou invalider dans le mémoire.  Annoncez ensuite votre plan et la méthodologie utilisée.  Le plan doit aider le lecteur à comprendre le cheminement de votre étude et l’enchaînement de vos idées.

  1. La rédaction

La présentation de vos idées doit être claire et les résultats obtenus fiables et de qualité pour aboutir à une réponse à la problématique. Si celle-ci est partielle, dites-le en précisant qu’il est nécessaire de poursuivre d’autres investigations.

La syntaxe et l’orthographe seront impeccables, prévoyez une révision linguistique pour en être sûr. De la même manière, la rédaction sera conforme aux normes scientifiques : une bibliographie, des références, des renvois en bas de page, des abréviations correctes, des annexes.

Vous composerez le sommaire et la préface en dernier ainsi que les remerciements aux professeurs qui vous ont aidé.

  1. L’analyse

Évitez d’être trop descriptif, le jury aurait le sentiment que votre mémoire est impersonnel. Vous devez au contraire montrer votre implication.  Pour ne pas tomber dans cet écueil, organisez votre contenu en fonction de la réponse à donner à votre problématique. Vous y arriverez en reliant vos connaissances théoriques à la pratique pour proposer des solutions.

  1. L’impression

Votre mémoire doit être bien imprimé, pas de pages rognées, pas d’images de mauvaise qualité.  Exportez-le au format PDF pour que votre mise en page ne bouge plus. Attention, si vous l’imprimez recto verso, les pages rectos auront des numéros impairs et les débuts de chapitre devront y être.

  1. La soutenance

L’oral ne consiste pas à reprendre l’intégralité de votre mémoire. Il s’agit plutôt de le synthétiser tout en suivant le plan bien sûr.