Crowfunding : ce qu’il faut savoir

Le financement est un élément indispensable dans la mise en œuvre d’un projet. Avez-vous du mal à obtenir un financement pour votre projet auprès d’une banque ? Le crowdfunding est donc pour vous, une solution à ne pas négliger. En quoi consiste-t-il réellement ? Pour en savoir plus, parcourez attentivement cet article qui vous entretiendra sur cette notion.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding est une technique de levée de fonds qui est aujourd’hui très utilisée par les chefs d’entreprise et les particuliers. Ce financement participatif consiste à trouver en dehors de la banque un soutien matériel ou financier pour son projet. Né il y a maintenant plus de 19 ans, il préconise l’utilisation de plateformes en ligne.

Qui peut solliciter un crowdfunding ?

Toute personne morale ou physique porteuse d’un projet peut y faire recours. En effet, ce ne sont pas que des organisations qui ont besoin de fonds pour faire éclore un programme ou une maquette. Alors si vous détenez un projet dans votre tiroir, n’hésitez surtout pas, car vous pourriez passer à côté d’une aubaine.

Quels sont les différents types de crowdfunding ?

Il existe aujourd’hui trois différents types de financement participatif à savoir : le don, le prêt et l’investissement.

Le don

Bien qu’il y ait des dons qui exigent des contreparties, ceux-ci demeurent les plus simples à obtenir. Cela s’explique par le fait que le donateur croit au potentiel du projet et de ses fortes chances de succès.

Le prêt

Pendant que certaines banques continuent à augmenter leurs taux d’intérêt, il y a des particuliers qui font tout le contraire. Vous pourrez ainsi croiser un de ces bienfaiteurs qui vous proposera un crédit avec de faibles taux de remboursements.

L’investissement

Trouver un investisseur dans le monde de la finance n’est pas une chose aisée. Ce dernier aura un pouvoir décisionnel similaire au vôtre. Ce projet deviendra pratiquement une idée commune, car ce dernier voudra à tout prix veiller sur ses intérêts.

Comment cela fonctionne ?

Un crowdfunding est un système tout à fait simple. Reposant sur un accord triparti, le détenteur du projet se rendra sur une plateforme. Celle-ci publiera son annonce et le mettra en relation avec un potentiel investisseur qui en est membre. Une fois que ce dernier aura consulté vos idées, il pourra alors décider d’y prendre part ou non.

Quels sont ses avantages ?

Les divers avantages liés à ce moyen de financement sont très variés. Ces derniers sont étroitement liés au type d’apport que vous auriez reçu. Ainsi, s’il s’agissait d’un don, vous bénéficieriez certainement d’assez de fonds pour vous lancer à la quête d’autres fonds. Si à l’opposé, cela était plutôt un prêt, vous bénéficierez des taux d’intérêt très bas, une période de 7 ans maximale pour le rembourser. Un investisseur pour sa part, vous offrira le luxe d’utiliser tous ces moyens logistiques et intellectuels. En plus, avec lui, vous obtiendrez la possibilité d’élargir toutes vos activités.

Que dit la législation à ce propos ?

Au vu de la popularité de ce phénomène, la législation a voulu être prévoyante. C’est ainsi que le 30 mars 2014, l’ordonnance N° 2014-559 fut promulguée. L’objectif de cette dernière est de définir les responsabilités de chaque intervenant dans cette chaîne. Ainsi, pendant que la plateforme peut jouer le rôle de conseiller ou d’intermédiaire, l’investisseur profite plutôt de ces garanties biennales.

Quelques conseils utiles avant de vous lancer

Pour éviter tout échec d’une telle procédure, vous devez faire ce qui suit :

  • Procéder à la réévaluation de votre projet. Ceci passe par l’examen minutieux de vos propres ressources et de ce qu’il pourra vraiment vous rapporter. Aucun investisseur n’aimerait engager ces fonds dans un programme qui ne lui profiterait pas.
  • Définir le type de financement qui vous ira le mieux.
  • Mobiliser également votre réseau personnel physique et virtuel.

Vous avez désormais toutes les armes en main pour faire de votre projet une parfaite réussite avec le crowdfunding. Inscrivez-vous sur une plateforme en ligne et tentez votre chance.