Lyrica: utilisation, interaction et effets secondaires d’un médicament dangereux

Le Lyrica est un médicament qui appartient à la famille des analgésiques. Même si elle intervient dans le traitement de certaines douleurs, il est important d’avoir un minimum d’informations avant toute consommation. Que faut-il savoir de ce produit ? Nous répondons dans cet article !

Comment le médicament Lyrica agit-il ?

Le Lyrica est un médicament classé dans la catégorie des médicaments analgésiques. Elle est souvent prescrite pour calmer les douleurs causées par les nerfs affectés par le diabète ou les douleurs ressenties après cicatrisation d’une éruption cutanée. Elle est aussi utilisée pour soulager les douleurs qui touchent les muscles, les ligaments ou encore les tendons.

Il n’est pas possible d’expliquer avec précision comment le médicament agit. Toutefois, on peut affirmer que le médicament agit sur le cerveau en inhibant la production de certaines substances chimiques à l’origine des douleurs ressenties par le patient.

Ce médicament existe sous différents noms de marque. Ainsi, il est difficile de garantir que le médicament peut être offert sous toutes ses formes. Pareillement, il est aussi difficile de confirmer son efficacité dans le traitement de certaines affections précédemment évoquées.

Comment utiliser le médicament ?

En cas de traitement de la douleur neuropathique en relation avec le diabète, il est conseillé d’utiliser 150 mg du produit en 2 ou 3 prises pour un adulte. En clair, vous pouvez prendre 75 mg 2 fois par jour ou 50 mg 3 fois par jour.

Pour le traitement des douleurs neuropathiques liées au système nerveux, il est recommandé à une personne adulte d’utiliser 75 mg en deux prises, ce qui équivaut à 150 mg.

Si vous souffrez d’une douleur associée à la fibromyalgie, la dose quotidienne que vous devez prendre est de 150 mg divisés en 2 ou 3 prise.

Il est possible que votre médecin décide d’augmenter la dose quotidienne à 300 mg. Cette fois-ci le médicament sera pris en 2 prises de 150 mg par jour. Attention, il fait noter que la dose maximale est de 600 mg. Toutefois, le médecin peut prendre en compte certains paramètres pour déterminer la dose nécessaire. Il s’agit, par exemple, du poids, de l’état de santé de l’individu, la consommation d’autres produits médicamenteux. Il faut retenir que le médicament doit être pris conformément aux prescriptions de votre médecin. Cela dit, vous ne devez pas manquer une dose. Si vous oubliez de prendre votre médicament à un moment de la journée, rattrapez-vous dès lors que vous vous êtes rappelé, puis poursuivez votre traitement.

Il n’est pas forcément nécessaire de prendre le médicament avec un repas. Vous pouvez l’accompagner d’un repas ou non.

Vous devez conserver le produit dans sa boîte et le garder à température ambiante, et surtout loin des enfants. Vous devez également éviter de jeter ces produits n’importe où afin de ne pas mettre en péril la vie et la santé de votre entourage.

Contre-indication du médicament

Il est important de savoir que le médicament ne doit pas être consommé par toute personne qui présente une allergie au médicament ou à l’un de ses ingrédients. Après la prise du médicament, si vous ressentez un quelconque malaise, n’hésitez pas à consulter rapidement un médecin.

Quels sont les effets secondaires du médicament ?

Un effet secondaire est une réaction indésirable et inhabituelle qui survient après la prise d’un médicament, même suivant les doses normales.

La prise du Lyrica peut causer des effets secondaires chez certaines personnes. Ces effets secondaires peuvent disparaître seuls ou être traités. La prise du médicament peut provoquer les effets suivants :

  • La prise de poids
  • Une constipation
  • Une déconcentration
  • Un assoupissement
  • Une sensation de fatigue
  • Une bouche sèche

Il est possible de ressentir d’autres effets, mais ceux-ci apparaissent très rarement. Il s’agit, par exemple, d’une douleur musculaire inhabituelle, des indices de problèmes rénaux, une inflammation au niveau des mains ou des pieds, une rougeur sur la peau, une toux, un trouble de vision…

Dans certains cas, le patient peut ressentir des crises convulsives, un essoufflement, une éruption cutanée, des bouffissures au niveau des yeux…

Si vous constatez l’un de ces problèmes, contactez sans tarder votre médecin.